Strasbourg Magazine parle de la Papothèque Éducative
4 mai 2016
0

La Papothèque® Éducative est à l’honneur dans le Strasbourg Magazine N°270 du mois de mai 2016. Sous l’égide de l’association Contact et Promotion, le lieu d’accueil enfants-parents (LAEP) de Cronenbourg fêtait ses 20 ans en novembre 2015. Avec un fonctionnement itératif, issu de réflexions constantes, la Papothèque a été un des tout premiers lieux de ce genre à paraitre en France et à comme spécificité d’accueillir chaque famille dans sa globalité. En pratiquant l’innovation permanente, cette équipe dédiée à l’accompagnement de la fonction parentale est composée d’une douzaine d’accueillant.e.s comprenant bénévoles, salarié.es et stagiaires. Cette initiative centrée autour de la parentalité se  situe dans une démarche de prévention précoce et le lieu est ouvert 6 demi-journées par semaines avec des interventions dans des lieux partenaires.

Vous pouvez découvrir l’article Parenthèse parentale à la Papothèque de Léa DAVY ci-dessous ou à la page 11 du Strasbourg Magazine avec des articles dédiés à d’autres quartiers de Strasbourg :

Marie, jeune maman, et Souad, assistante maternelle, dénouent un conflit délicat : Elisa, deux ans, vient de chiper le cookie de son camarade… A leurs côtés, Mireille et Hayatte discutent autour d’un café d’un éventuel atelier makroud, des pâtisseries orientales. Du haut de ses 16 mois et de sa chaise d’enfant, Aniou observe tranquillement les discussions.

Cette joyeuse parenthèse se déroule au cœur du quartier de Cronenbourg, à la Papothèque. S’il existe plusieurs lieux d’accueil pour les familles à Strasbourg, « nous sommes la plus ancienne structure, sourit Myriam Schmitt, l’une des quatre salariées employées sur place par l’association Contact et promotion, qui gère La Papothèque. Notre objectif : extraire parents et enfants du quotidien pour leur permettre de passer du temps ensemble et de créer un lien. Les petits, qui ne vont pas encore à l’école, se sociabilisent. Les mamans discutent d’alimentation, de la place du père ou de la gestion des conflits sans crainte d’être jugées. »

Ce travail d’écoute et de « revalorisation des parents » passe aussi par des ateliers cuisine, des lectures de contes et divers événements organisés au fil des mois. « De manière individuelle, nous assurons un accompagnement scolaire, une heure par semaine. » Myriam Schmitt ajoute : « Comme les autres activités, c’est gratuit et anonyme. » Marie est vite devenue une habituée. « J’ai découvert ce lieu lors des portes ouvertes. J’étais nouvelle dans le quartier, cela m’a beaucoup aidée. » Mais l’horloge affiche déjà 11 heures : il est l’heure pour elle de récupérer son aîné à l’école et de clore la parenthèse.

LAEP de Cronenbourg, La Papotheque Educative
Article Strasbourg Mag, Mai 2016